Chroniques mangas et animes

Chroniques mangas et animes

[Manga] SAO : Progressive

saojackette.jpg

 

 

Titre original : Sword Art Online : Progressive

Titre français : Sword Art Online : Progressive

Auteur : Kiseki Himura

Editeur en France : Ototo

 

 

Sword Art Onlie Progressive est l'une des adaptations de la suite de roman Sword Art Online très connu chez nous pour son adaptation animée. Ici je ne parlerai que du mangas SAO Progressive en parant du principe que vous connaissez déjà vaguement l'univers. Néanmoins si ce n'est pas le cas, pas de panique, vous pouvez aller consulter un article bien détaillé sur le blog d'une amie >ici<.

 

Avant tout je tiens à préciser que je suis loin d'être un fan de Sword Art Online. L'anime est, à mon sens, plein de défauts mais si je devais isoler les 2 plus grands, ce serait les suivants. Premièrement le manque de background d'Asuna et sa transparence accentuée au fil des épisodes, la plaçant de personnage badass à pompom girl juste bonne à faire la cuisine. Vous aurez surement remarqué que plus la romance entre elle et Kirito avance et plus le personnage d'Asuna recule ? Deuxièmement, l'arc Aincrad passe à une vitesse folle. En 3 épisodes, Kirito évolue sans qu'on sache comment et l'histoire s'arrête pour développer des randoms perso peu intéressants. Mais il faut bien alimenter le harem n'est-ce pas?

 

Si vous aussi vous avez senti cette même frustration en pensant que cela aurait pu être mieux, votre cauchemar est terminé, SAO Progressive est LA solution.

 

Ototo propose déjà des adaptations mangas (à la qualité graphique douteuse) très proches de l'anime du coup la question se pose légitimement : "Quel est l’intérêt de sortir un autre mangas SAO qui traite de l'Aincrad ?". La réponse se présente en 2 parties : D'une part Asuna est le personnage principal et l'histoire se déroule depuis son point de vue , et d'autre part l'intrigue est concentrée sur la conquête intégrale de l'Aincrad, étage par étage. Oui je sais ça vend du rêve.

 

Asuna.png"I'm the boss here now, so GTFO Kirito"

 

 

Avant même de rentrer dans le fond du sujet, un détail nous saute aux yeux assez rapidement : C'est beau. Très beau. Le coup de crayon est riche sans être saturé nous donnant l'impression d'être devant l'anime, voir mieux. Les scènes d'actions sont dynamiques sans être fouillis et l'expression des personnages est bien rendue. Le décors n'est pas en reste non plus. C'est donc un vrai plaisir de parcourir ces tomes qui nous présente une version revisiter de la célèbre série.

 

Après avoir été agréablement surpris par le design de l'oeuvre, une autre bonne surprise s'offre à nous. L'histoire commence sur un flashback centrée sur Asuna. En quelques pages, le personnage semble plus développé qu'au terme des 4 arcs de l'anime! L'autre aspect positif est que l'auteur passe très vite sur la phase d'explication du contexte pour entrer dans le vif du sujet. Ainsi on ne perd pas temps à nous voir répéter ce que l'on sait déjà.

 

Et Kirito dans tout ça ?

 

beater.png

#JsuisTropBadAss

 

Immanquablement Kirito-sama fait très vite son apparition, au début en qualité de support d'Asuna puis en tant que partenaire de l'héroine. Bien qu'il finisse par avoir le beau rôle, Asuna ne se laisse pas abattre et reste pour l'instant très impressionnante aussi bien en combat que mentalement. Kirito a même beaucoup de mal à ne pas se faire distancer sur certains combats et il aurait perdu la face plus d'une fois si il n'avait pas eu recours aux techniques dont il a le secret. Malgré tout, Kirito n'est pas plus développé que ça, par contre pour Asuna c'est autre chose. Sa personnalité forte et fragile, ses rêves, ses peurs et ses doutes sont autant de choses qui vont permettre de lui donner ce qu'elle mérite : le background digne d'un vrai main character.


Pour les personnages secondaires, ils ne sont pas nombreux et Argo est la seule qui se démarque pour le moment. Vous vous souvenez surement d'Argo, Non ? C'est dommage car à première vu, c'était un personnage plus intéressant à suivre que Silica. Bien sûr on croise Agil et Kibaou mais les fans de la série remarqueront vite l'absence de Klain. Absence jusqu’à présent logique dans le sens ou nous suivons l'histoire du point de vue d'Asuna.

 

Argo.png

Argo c'est elle

 

 

On notera une pointe d'humour bien senti rythmant les phases de repos en ville, les choses prennent le temps de se mettre en place nous laissant de ce fait savourer chaque moment. Si je devais être tout à fait équitable et du coup chipoteur, ce qui ne serait que justice dans la mesure où j'ai commencé mon article par massacré l'adaptation animé d'SAO, voici un point négatif : le fan service. En soi, les scènes de fans services ne sont pas un problème car elles sont rares, mais quand elles ont lieu, l'auteur n'y va pas avec le dos de la cuillère. C'est pas bien méchant, mais ce n'était pas forcément nécessaire.


Finalement en lisant SAO Progressive, la sensation de déjà-vu est minime et il est presque plus plaisant de suivre Asuna que Kirito. L'oeuvre est encore jeune avec seulement 3 tomes de sorti en France et 4 pour le Japon mais très prometteuse. Si l'auteur continue son développent d'Asuna et de détailler l'Aincrad, cette adaptation pourrait facilement s'imposer comme la meilleur de toutes. Les fans d'SAO y trouverons leur compte et les amateurs de shônen de qualités seront surement enchantés par ce que propose ce mangas.

 

Aller un petit cadeau pour finir :

 

kiritoasuna.png

Ils sont t'y pas trop meugnon comme ça ?



24/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres