Chroniques mangas et animes

Chroniques mangas et animes

[Anime] Kono Subarashi Sekai ni Shukufuku wo!

Avant de continuer, il est important de préciser que je déteste Deen, je déteste Deen, je déteste Deen, je déteste Deen, je déteste Deen... Et généralement les voir comme studio d'animation est déjà mauvais signe. Je vais rarement plus loin et c'est rédhibitoire, un peu comme une voiture rose à pois vert, une burger végétarien ou une pizza aux fruits de mer. Mais je ne présente que des œuvres que j'aurais noté entre 15 et 20. Ainsi il faut parfois savoir aller au delà de ses préjugés.

 

77831.jpg

 

Fiche Technique :

 

Nom Kono Subarashi Sekai ni Shukufuku wo!

Épisodes : 10

Studio d'animation : Studio Deen

Diffusion : 2016

Source : Light Novel

 

Très honnêtement je n'avais aucune attente concernant cet anime. Encore un qui traite des MMORPG dans un paysage qu'on pense saturé et peu renouvelé. Ajoutez Deen à l'équation et le rendu ne donne pas forcément envie. Pourtant, force est de constater que le succès est au rendez-vous. Le Light Novel s'est retrouvé propulsé au top des ventes sur plusieurs semaine et les retours sur l'anime sont surprennants. Malgré ma répulsion pour Studio Deen, j'ai décidé de lui laisser sa chance.

 

Kono Suba commence par la mort de Kazuma, le héros, qui après avoir vécu une vie lamentable se retrouve devant Aqua, une divinité mystérieuse. Celle-ci lui offre un choix. Kazuma peut décider d'aller tranquillement au Paradis ou d'entrer au service d'Aqua pour aller combattre le Roi des Démons dans un monde fantastique. Convaincu que le Paradis est un endroit chiant à mourir, il décider d'entrer au service d'Aqua. Pour l'aide, celle-ci lui fait don d'un cadeau. Il peut décider de prendre n'importe quoi, un objet magique, un pouvoir, bref tout ce qu'il veut. Après une longue réflexion, Kazuma décide de prendre Aqua elle même avec lui. Sur le papier c'était une bonne idée d'être accompagné par une divinité. Il ne va pas falloir longtemps à notre héros pour regretter son choix. Aqua est en réalité aussi stupide que malchanceuse, doublée d'une peureuse particulièrement proche de son argent (a Kazuma, elle est rapidement fauchée). C'est de cette façon que commence l'aventure dans se monde merveilleux.

 

Subarashii_01_4.jpg

Aqua, fière divinité de l'eau

 

Globalement en 10 épisodes, c'est assez difficile d'avoir un fil conducteur. De cette façon, les épisodes sont un enchaînement de quêtes qui poussent les personnages dans des situations comiques et improbables. Improbables c'est le bon mot pour décrire leur petite équipe. Kazuma et Aqua vont être rejoint par 2 autres cas presque pire qu'Aqua elle même. La première sera Megumin, une mage atteinte de chuunibyou aiguë possédant des pouvoirs exceptionnels mais ne pouvant lancer qu'un sort par jour. Elle est surnommée : One Spell Girl. L'autre sera "Darkness", une croisée masochiste et perverse à souhait dont les délires sont assez limite par moment, mais tellement excessif qu'on fini par en rire.

 

CZLRLHnUgAU_3xq.jpg

 

*Banishment, this world! ... Oops mauvais anime*

 

Le comique est efficace dans son genre. Cette équipe de cas sociaux plus grave les uns que les autres et ils reposent tous sur Kazuma qui n'est pourtant pas spécialement brillant. Mais c'est là qu'on peut voir toute la puissance de Kono Subarashii. L'anime prend en effet le sujet des MMORPG sous un autre angle. En réalité on est presque face à une parodie. Si quelqu'un aurait déjà rêvé de se retrouver dans une situation à la SAO ou autre serait bien refroidi par ce nouveau monde ou rien ne se passe comme prévue. Mais nous ça nous fait rire et c'est le principal.

 

Graphiquement c'est loin d'être top et la musique n'a pas particulièrement attiré l'attention mais après tout on est pas là pour ça. On note quand même que les seiyuus font un bon travaille pour rendre leurs personnages totalement barrés. L'anime rempli son rôle divertissant avec succès. On note quand même un fan service un peu maladroit voir excessif par moment. Très clairement l'épisode sur les succubes n'est pas bien passé. Aqua et Darkness remplissent déjà le quota, pas la peine d'en faire trop, ça gâche le tableau final.

 

Ca3aa4LUUAA_58w.jpg

 

*quelqu'un aurait vu la cullote de Aqua ?*

 

Il faut reconnaître que Kono Subarashii est un anime rafraîchissant. Si vous voulez rigoler sans vous prendre la tête, alors il est fait pour vous. L'anime ne se prend pas au sérieux et on ne peut que compatir, avec le sourire aux levres devant les échecs répétés de Kazuma et son groupe. On regrette que l'anime ne fasse que 10 épisodes. Ne vous inquiétez pas, une saison 2 à rapidement été annoncé et elle sera diffusée surement à Fall 2016 #MadameIrma. Il est difficile de dire si on aura le droit à un approfondissement du scénario ou si on restera dans la même idée de comique. Je penche pour un peu des 2. J'ajouterais que le Light Novel se vend vraiment bien au Japon, ce qui est toujours bon signe.



14/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres