Chroniques mangas et animes

Chroniques mangas et animes

[Manga] Suzuka

Suzuka

suzuka-tome-1-110886.jpg

 

 

Titre original : Suzuka

Titre français : Suzuka

Auteur : Seo Kouji

Éditeur en France : Pika

 

Suzuka est le premier épisode de la trilogie de Seo Kouji du genre que l'auteur maîtrise bien : Drame/Romance. On suit Akitsuki Yamato, élève transféré dans un lycée de la capitale, celui-ci va très vite tombé amoureux de Asahina Suzuka. Yamato entrera même dans le club d'athlétisme de son lycée pour se rapprocher d'elle. Le début nous donne une impression de déjà-vu : Yamato loge chez sa tante qui tient un établissement pour femme, comme par hasard la dulcinée de notre héros se trouve être sa voisine de chambre mais celle-ci semble être bien loin d’éprouver les mêmes sentiments à son égard... Qui a dit Love Hina ?

 

Pourtant on est loin de l’œuvre de Ken Akamatsu.

 

Yamato est pas le héros ultime ni même l'anti héros classique, il est... Réaliste. Il a des qualités et des défauts, il réussit et il échoue. Il fait des mauvais choix et il est maladivement amoureux de Suzuka (non sérieux mec il y a un moment faut lâcher l'affaire hein). Il fait les mêmes erreurs que n'importe quel homme amoureux et maladroit.

Suzuka quant à elle est juste ... Énervante !! Si ça ne tenait qu'a moi, je l'aurais traînée dans la boue une demi journée avant de l'encastrer dans une benne à ordure. Sous ses air de miss parfaite, c'est une Tsundere accompli. Ce n'est pas que je n'aime pas les Tsundere, mais celle-là c'est du lourd. Au final le personnage se trouve être plus intéressant que ça, alors un peu de patience ;)

 

Dans ce mangas, c'est la fille le pervers !  

pervert.png 

 

Ce couple blindé de défauts nous offre au final une romance assez réaliste. Ceci mêlé à un scénario bien fichu, on obtient un cocktail agaçant par moment et sacrément attachant à d'autres. On est poussé par une envie frénétique de connaître la suite et ça, c'est vraiment bon!

 

Le coup de crayon est séduisant, les personnages sont détaillés, les environnements sont riches. Ça rend la lecture agréable. Très peu de fan service ici ou du moins rien de choquant. Bien  sur on a quelques gags dans le bain commun mais ça reste très rare.

 

Qu'est ce qu'on ne ferait pas pour impressionner une si jolie demoiselle ? :)

Test.png  

C'est au niveau du scénario que Seo Kouji nous montre son véritable talent. En effet son récit est composé de rebondissements assez audacieux et ça paye! Mais Suzuka n'est pas un mangas harem classique, l'aspect comique est presque totalement absent et il aborde plusieurs thèmes forts. Dernière une romance qui semble évidente au premier abord, on a un histoire plutôt sérieuse voir touchante. 

 

Même si on a un bon développement de certains personnages en insistant bien sur leur coté psychologique, on regrette quand même que les personnages secondaires soit développés de manière inégale. Quelques-uns seront mis en avant avec une partie de l'histoire centré sur eux tandis que d'autres vont servir de plante verte.

 

Au final nous avons là un mangas riche et bien fait qui en surprendra plus d'un. Il serait vraiment dommage de passer à coter ... A condition de supporter la médaille d'or des Tsunderes ;)

 

 

 

 

 

 

Pour finir voici quelques covers:

Suzuka2.jpgSuzuka3.jpg



20/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres